Le Canada offre des perspectives d’emploi aux étudiants du MITD

23 Mar, 2010

L’herbe serait-elle plus verte ailleurs ? En tout le cas, certains étudiants du Mauritius Institute of Training and Development (MITD), ex-IVTB auront l’occasion de se rendre au Canada bientôt, pour y mettre en pratique tout ce qu’ils ont appris après avoir complété leurs cours au MITD.C’est d’ailleurs dans cette perspective qu’une délégation de trois personnes dirigée par Eric Johansen, séjournera à Maurice du 22 au 26 mars, afin de recruter des étudiants du MITD pour être employés au Canada.

Arvind Boolell, ministre des Affaires étrangères, a eu une rencontre avec les délégués lundi et a exprimé sa satisfaction de la sollicitude du gouvernement canadien et du MITD. “Cest une nouvelle porte qui s’ouvre pour les Mauriciens, afin qu’ils puissent y mettre en valeur leurs talents. Cette immigration vers le Canada n’est d’ailleurs pas réservée qu’aux hommes. Les filles aussi auront la possibilité de se rendre à l’étranger pour donner le meilleur d’elles-mêmes”, a déclaré le ministre.

D’autre part, ce dernier a aussi tenu à souligner que, grâce à un Community Residence Base, les parents des étudiants auront aussi la possibilité de s’établir au Canada et y trouver un emploi.

L’objectif de ce déplacement à Maurice, a expliqué Eric Johansen, directeur de ‘Policy and Program Planning for Immigration Services Division in the ministry of Advanced Education, Employment and Labour’ du gouvernement Saskatchewan “est de recruter des mauriciens pour travailler au Saskatchewan, d’autant que nous sommes en manque de ressources humaines. Nous allons donc prendre en charge toutes les démarches d’immigration des Mauriciens choisis afin qu’ils n’aient aucun souci et puissent se sentir à l’aise au Canada. D’ailleurs, l’an dernier, nous avons reçu un groupe de 250 Mauriciens, venus montrer leur savoir-faire”.

Ashwin Ramdin, Chairman du MITD, a, d’un autre point de vue, déclaré que le but du MITD est de former des Mauriciens dans les domaines de la plomberie, de l’électricité, de l’hôtellerie, du marketing, entre autres, afin qu’ils aient une chance de se faire engager par des firmes étrangères.

Ashwin Ramdin a également fait ressortir que depuis de nombreuses années, l’ex-IVTB, maintenant plus connu comme le MITD, a toujours eu une relation bilatérale cordiale avec le gouvernement canadien.

Roland Dubois, directeur du MITD, a formulé le souhait que des liens entre les gouvernements mauricien et canadien se maintiennent, dans le long terme.

Il a aussi assuré que “nous réussissons, depuis 1988 dans notre rôle de former des jeunes afin qu’ils puissent s’épanouir dans leurs carrières. Nous améliorons nos cours et travaillons avec des professionnels pour toujours mieux encadrer des Mauriciens pour qu’ils puissent s’émanciper et gérer un jour une entreprise”, a-t-il finalement ajouté.

Comments are closed.